Un pas devant, humanité!

La provenance du être humain semble bien claire: ça fait 180 mille ans, apparaître l’Homo Sapiens dans le continent africaine et à partir d’ici, commence à se distribuer par toute la planète.

Aujourd’hui, les investigateurs se demandent vers où se dirige l’espèce humaine.

Le professeur Steve Jones de l’Université College de Londres et ex-directeur du Galton Laboratoire

a affirmé en 2008 que les humains ne sommes dèja en évolution parce que la médecine et la technologie moderne ont permis survivre à beaucoup de gens qui ans avant pourraient ne l’avoir fait; d’après le genetiste, l’humanité est moins capable de réagir par example à une pandemie.

Ian Tattersal, directeur de la Zone Antropologique dans le Musée Americaine d’Histoire Naturelle à New York; dit que peut-être nous n’évoluons pas parce que notres genomes sont trop interraccordés par l’énorme facilité de mouvements qui nous avons pour nous déplacer par tout le monde; et ça produit la disparition de quelque nouvelle genetique. Si cette situation change, l’évolution peut revenir a se faire présent; parce que dans les petites societés, ces changes genetiques ont plus probabilités de rester fixées dans la population par l’endogamie.

Geoffrey Miller, psychologue d’évolution dans l’Université de Nouveau Méxique, considère que le processus de reproduction humaine a rélation avec la technologie qui favorise à les gens plus intelligents aux dépens des autres qui ont un niveau plus petit. Il a dit aussi que dans un futur prochain, nous allons sélectionner les caractéristiques de notre descendance.

Nick Bostrom, directeur de l’Institut du Futur de l’Humanité de l’Université d’Oxford; spécule sur la technologie qui permettra au être humain vivre comme être numérique et occuper corps robotiques…

D’après Eudald Carbonell, directeur de l’Institut Catalán de Paleoécologie Humaine et Évolution Social; les transformations biologiques comme l’apparition d’une spèce et la disparition d’autre, et les révolutions technologiques produissent une énorme perte de vies humaines.

Stephen Stearns de l’Université Yale et ses collaborateurs ont cherché découvrir si la sélection naturelle, une force fondamentale de l’évolution, existe encore. Et oui, avec l’investigation de la santé et fécondité dans beaucoup de gens pendant ans, les investigateurs ont été capables de mesurer la force de la sélection et faire prédictions sur la forme d’évoluer de chaque trait. Stearns dit que l’évolution observé dans les investigations de population analysé est semblable à autres investigations faits en végétals et animaux.

Stephen Hawking affirme qui nous sommes dans une nouveu phase de l’évolution: pour il, la phase de Darwin a duré un peu plus de trois mille millions d’ans ; au commence, l’évolution a procedé par sélection naturel avec mutations par hasard; puis, nous a produit comme êtres qui ont développé le langage pour échanger information. Ce que nous distingue de notres ancêtres des cavernes, est le savoir accumulé en dix mille ans, et de forme spécial dans les derniers trois cents ans.

Pendant les derniers dix mille ans, l’espèce humaine a été d’après Hawking dans une “phase de transmition externe”, où l’enregistrement interne d”information, passé aux générations suivantes à travers de l’ADN n’a changé de manière importante. En ce moment, nous sommes au commence d’une nouvelle phase “d’évolution autodessinatrice”: nous serons capables de changer notre propre ADN. Réparer défauts génétiques, éviter instincts agressifs, controler l’intelligence…

Si l’espèce humaine est capable de faire ça, reduire ou éliminer le risque d’autodestruction; peut-être nous allons obtenir buts incroyables comme colonisser autres planètes ; mais les protagonistes sont machines intelligentes avec composants électroniques; pense Hawking.

Mon avis: je crois que toujours il faut avoir quelque idée avec les différents opinions sur un thème; et vraiment, quand on lit sur cettes histoires scientifiques, il y a mille points différents de vue… C’est compliqué se former une notion propre, mais c’est nécessaire; et je suis d’accord avec les scientifiques qui dissent qui nous sommes toujours en continuel évolution (surtout, je ne sais pas pourquoi mais j’ai préférence pour les théories de Stephen Hawking), quoique mon opinion est nulle parce que je n’ai à peine aucune information ni formation…

L’information vient de:

http://www.eluniversal.com.mx/articulos/65677.html

http://www.elimparcial.com/EdicionEnLinea/Notas/CienciayTecnologia/24082011/537458.aspx

www.solociencia.com/biologia/09112305.htm

http://www.webislam.com/articulos/36630-stephen_hawking_los_humanos_han_llegado_a_una_nueva_etapa_de_la_evolucion.html

Aussi je crois que la nouvelle s’a publiqué dans The Sun ; mais je ne suis pas sûre.

Advertisements
Estas entrada foi publicada en Curso 2011-2012, Evolución, paleontoloxía coas etiquetas . Ligazón permanente.

2 Responses to Un pas devant, humanité!

  1. Ton mélange sur le futur de l’évolution humaine est intéressant, mais trop spéculatif. Cette question est particulièrement problématique parce que la fiabilité des sources d’information est très pauvre. The Sun! Ils sont une parfaite représentation du journalisme jaune!. Les autres ne sont pas la référence dans la communication scientifique.

  2. 1bbesama di:

    Je vais faire une autre article pour voir si je peux améliorer ça… OK?

Deixar unha resposta

Please log in using one of these methods to post your comment:

Logotipo de WordPress.com

Estás a comentar desde a túa conta de WordPress.com. Sair / Cambiar )

Twitter picture

Estás a comentar desde a túa conta de Twitter. Sair / Cambiar )

Facebook photo

Estás a comentar desde a túa conta de Facebook. Sair / Cambiar )

Google+ photo

Estás a comentar desde a túa conta de Google+. Sair / Cambiar )

Conectando a %s